marabout, bout de ficelle


Revue 1/2 (EU)

Lancement de la revue 1/2 # 10 sous format exposition
Exposition du 6 juin au 12 juillet 2014

Vernissage le jeudi 5 juin au Bon Accueil à partir de 18h30


1/2 PRESENTE SON NOUVEAU NUMERO, LE DIXIEME, AU BON ACCUEIL.
A CETTE OCCASION, LE COLLECTIF VOUS PRESENTE MARABOUT, BOUT DE FICELLE, UNE EXPOSITION QUI RETRACE LE PROCESSUS DE CREATION DE LA REVUE.
DES DESSINS, PHOTOGRAPHIES, DOCUMENTS CONSTITUENT LE MATERIAU DE TRAVAIL UTILISE POUR L’ELABORATION DE LA REVUE. DANS LA LOGIQUE DU « MARABOUT BOUT DE FICELLE » LES IMAGES DEFILENT DANS L’ESPACE DU LIVRE ET CREENT DES LIENS ENTRE ELLES, TANTOT EXPLICITES, TANTOT INDICIBLES. L’EXPOSITION PROPOSE UNE RESTITUTION DANS L’ESPACE DE CE QUI SE TISSE AU SEIN DU FORMAT EDITORIAL ET PRESENTE UN DEPLOIEMENT DU LIVRE.

1/2 est un collectif transfrontalier basé entre Amsterdam, Berlin, Rennes et Vienne créé en 2007 par Laure Boer, Anne-Pauline Mabire, Lucie Pindat et Chloé Thomas. 1/2 est une revue visuelle dont le contenu oscille entre dessin et photographie, à travers différentes manipulations de l’image. Chaque numéro est édité à partir des productions des quatre membres du collectif, à tour de rôle et à distance. Aucun thème préexistant n’est livré, un des membres du collectif obtient carte blanche concernant les choix de maquette et de production dans sa ville respective.1/2 est publié deux fois par an dans un format récurrent à 200 exemplaires numérotés et façonnés main.


1/2 Anne-Pauline Mabire


Nul mouvement de terrain n’indique la campagne habitée

Mathias Delplanque / Estelle Chaigne (FR)

Exposition à la Maison des Polders – Roz-sur-Couesnon (35)
Du 17 mai au 29 juin 2014
Vernissage de l’exposition suivi d’un concert de Mathias Delplanque le vendredi 16 mai à partir de 18h


INSPIRE PAR LE ROMAN HISTORIQUE « LA FEE DES GREVES » ECRIT PAR PAUL FEVAL EN 1850, L’EXPOSITION PRESENTE LES OEUVRES SONORES ET PHOTOGRAPHIQUES CREEES PAR MATHIAS DELPLANQUE ET ESTELLE CHAIGNE LORS D’UNE RESIDENCE SUR LE TERRITOIRE DE LA BAIE DU MONT SAINT-MICHEL AU PRINTEMPS 2014. L’INSTALLATION SONORE ET LES PHOTOGRAPHIES RENVOIENT DIRECTEMENT A L’OUVRAGE D’INSPIRATION FANTASTIQUE DE PAUL FEVAL PRENANT COMME DECOR L’ATMOSPHERE BRUMEUSE ET L’UNIVERS FANTOMATIQUE DE LA BAIE.
L’exposition présentera le travail sonore et photographique mené par Mathias Delplanque et Estelle Chaigne au travers des particularités du territoire de la baie du mont Saint-Michel (télégraphe de Chappe, polders…). Des paysages panoramiques intégrant une discrète intervention humaine aux paysages sonores modifiés de Mathias Delplanque, réalisés lors d’une résidence à l’école publique de Roz-sur-Couesnon, l’exposition proposera une vision personnelle de la baie, proche du fantomatique et du mirage.

En prolongement du projet d’éducation artistique porté par le Bon Accueil, Arts vivants a imaginé avec l’artiste rennaise Estelle Chaigne, des ateliers d’initiation photographique en écho aux paysages sonores de Mathias Delplanque réalisés dans la baie du Mont Saint-Michel.


Ce projet est coordonné en partenariat avec la DRAC Bretagne, la DSDEN, Arts Vivants en Ille-et-Vilaine, la Communauté de communes de la Baie du Mont-Saint-Michel, la commune de Roz-sur-Couesnon, l’école publique de Roz-sur-Couesnon.


Anamorphone

Charlotte Charbonnel

Exposition du 25 avril au 24 mai 2014.

Vernissage le jeudi 24 avril 2014 à partir de 18h30.


ANAMORPHONE S’INSPIRE DE L’UNIVERS TECHNIQUE ET SURANNÉ ENVELOPPANT LES DIVERS APPAREILS ET INSTRUMENTS CONSERVÉS AU CPHR (CONSERVATOIRE DU PATRIMOINE HOSPITALIER DE RENNES) DANS LEQUEL L’ARTISTE A PU SÉJOURNER LORS DE SA RÉSIDENCE DURANT L’HIVER 2014.

Un univers en parfaite adéquation avec l’esthétique rétrofuturiste et instrumentale développée par Charlotte Charbonnel dans ses précédentes œuvres. L’exposition présentera notamment une nouvelle installation composée de plusieurs dizaines de petits haut-parleurs placés dans de la verrerie médicale et des œuvres graphiques inspirées des plaques histologiques et tampon encreurs représentant des organes conservés dans cette collection.

Anamorphone s’inscrit dans une série d’expositions et de résidences dédiées au patrimoine scientifique et technique. Ce projet vise à la fois à la valorisation et la diffusion d’un patrimoine méconnu, mais également à tracer une histoire des arts sonores par le biais de l’histoire des sciences et techniques. Une approche se focalisant sur l’instrumentation qui aurait permis un tournant perceptif donnant au son une certaine physicalité.
Dans cette perspective l’hôpital et les cabinets médicaux ont joué un rôle essentiel avec les techniques d’auscultation et le développement du stéthoscope par le quimpérois René Laennec.

BIOGRAPHIE DE L’ARTISTE
Charlotte Charbonnel (1980-) vit et travaille à Paris.
Charlotte Charbonnel est diplômée des Beaux-Arts de Tours et de l’École nationale supérieure des arts décoratifs (Paris). Elle a récemment exposé son travail à la Maréchalerie de Versailles, à la Verrière Hermès de Bruxelles, au Musée Réattu en Arles, à la Gaité Lyrique et au Palais de Tokyo à Paris.
Son travail fait ouvertement référence à l’empirisme et l’expérimentation scientifique. L’utilisation du verre et du métal, de fluides, de formes sphériques et paraboliques renvoient d’ailleurs à un univers oscillant entre rétrofuturisme et parasciences. Ses installations, souvent des dispositifs techniques fonctionnels en mouvement ou fait pour être actionnées, donnent la part belle à l’objet. La vibration sonore vient matérialiser et rendre perceptibles dans ses dispositifs des jeux de forces et de tension.

PRÉCÉDENTES EXPOSITIONS DÉDIÉES AU PATRIMOINE SCIENTIFIQUE :
Pierre-Laurent Cassière, Acoustic Shadows , Aernoudt Jacobs, Cause and Nature of Sound, Artificiel, 7,83HZ.


REMERCIEMENTS : L’association du CPHR pour son accueil et particulièrement madame Annic’k Le Mescam.

PARTENAIRES :


Ode à la méthologie du corpuscule

Une exposition des élèves de l’école Léon Grimault(Rennes) & Charlotte Charbonnel

Exposition du 11 avril au 23 mai 2014

Vernissage Le jeudi 10 avril à partir de 18h00 à la galerie EC’ARTS de l’ESPE


DESSINS VIRAUX, ENREGISTREMENTS DE SONS ORGANIQUES, VITRINES MELANGEANT PLAQUES HISTOLOGIQUES ORIGINALES ET PHOTO D’OBSERVATIONS A LA LOUPE BINOCULAIRE REVELENT UN UNIVERS ORGANIQUE ET COLORE.

Cette exposition est le résultat d’une série d’ateliers menés par l’artiste Charlotte Charbonnel, invitée en résidence à l’Ecole Léon Grimault (Rennes). Visites de la collection du Conservatoire du Patrimoine Hospitalier de Rennes (CPHR), ateliers mêlant protocoles d’expérimentations, observations scientifiques, et créations graphiques et sonores, ont permis aux élèves de s’approprier un patrimoine méconnu et d’être au plus proche des processus de création artistique.
Plus qu’un affichage de travaux d’élèves, « Ode à la méthologie du corpuscule » est une véritable exposition mettant en parallèle formes naturelles, abstraction visuelle et sonore.

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une résidence d’artiste à l’école Léon Grimault (Rennes), il reçoit le soutien de la ville de Rennes et de la DRAC Bretagne. Il est développé en partenariat avec l’Education Nationale et le Conservatoire du Patrimoine Hospitalier de Rennes (CPHR).

Suive le blog du projet : RTHL-LAENNEC


PARTENAIRES :


INFOS :
Galerie EC’ARTS
ESPE Bretagne, site de Rennes
153 rue de Saint-Malo 35700 Rennes
mail / tel mag

Plus d’informations :
LE BON ACCUEIL
09.53.84.45.42
mediation@bon-accueil.org
www.bon-acueil.org

Pascal Broccolichi (FR)