ACTUALITÉS


Transpacifique :
Small Movements

Adam Basanta

le dimanche 21 novembre 12h00
Serre horticole du Site Pier Giorgio Frassati, Rue Fernand Robert, 35000 Rennes
entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

Restauration sur place : Food-truck La Gamelle.

LE FESTIVAL AUTRES MESURES, LE GROUPE ANTOINE DE SAINT-EXUPERY ET LE BON ACCUEIL S’ASSOCIENT A NOUVEAU POUR VOUS PROPOSER UNE SERIE DE CONCERTS MERIDIENS dominicaux.

A l’aide de simples microphones, de haut-parleurs, d’enregistreurs à cassettes et de pots en verre, Adam Basanta crée une musique fragile et délicate constituée d’un assemblage de feedbacks

Les différents éléments disposés sur la table créent une sorte d’écosystème fragile qu’Adam Basanta en manipulant, déplaçant, un de ses composants vient perturber. En réponse à ces modifications, le système génère des feedbcaks que l’artiste contrôle en manipulant micros et haut-parleurs afin d’arriver un nouvel état de stabilité de celui-ci.
Chaque micromouvement va créer un nouveau son, que l’artiste combien aux précédents pour créer des cellules mélodiques, des accords, une musique fragile toujours en mouvement..

« Small Movements » is a sound performance using tuned microphone feedback, modified
amplification techniques, and kinetic elements.Using controlled feedback techniques refined over a series of sound installations
between 2014-2016, this performance is a meditation on the instabilities of soundproduction; the quiet, fragile and delicate phenomena resulting from the intertwining of
sonic technologies.


Adam Basanta – Small Movements (live) from Adam Basanta on Vimeo.


Partenaires : festival Autres Mesures et le Groupe Antoine de Saint-Exupéry.



Le
Cristal
qui songe

Cristal Baschet|Cécile Beau|Dominique Blais|Julien Discrit & Thomas Dupouy|Tomoko Sauvage|Guillaume Gouerou|Angélique Lecaille
Commissariat : Damien Simon

Exposition présentée à la Galerie Albert Bourgeois de Fougères
du 19 janvier au 17 mars 2018
Vernissage en présence des artistes le vendredi 19 janvier à 19h00.
Le vernissage sera précédé d’un concert/performance de l’artiste Tomoko Sauvage à 18h00, salle Anna Helye


Conçue comme une évocation onirique de l’ancienne cristallerie fougeraise, l’exposition « Le cristal qui songe » s’inspire et emprunte son titre au roman de science-fiction de Theodore Sturgeon, paru aux Etats-unis en 1950. Au travers d’une sélection d’oeuvres d’artistes contemporains, l’exposition propose aux visiteurs une déambulation dans ce qui pourrait être autant, le songe translucide des étranges cristaux de Theodore Sturgeon, que celui de l’ancienne cristallerie à jamais endormie.

Inspired by the science-fiction novel by Theodore Sturgeon « The Dreaming Jewels » the exhibition « Le cristal qui songe », through a selection of works by contemporary artists, offers the visitors a wandering in what could be as much, the translucent dream of the strange crystals of Theodore Sturgeon, as that of the former crystal factory forever asleep.


PARTENAIRES : exposition coproduite par Le Bon Accueil (Rennes) et la Galerie d’Art Albert Bourgeois (Fougères) avec le soutien du Conseil régional de Bretagne.
Infirmations/ Réservations :
Galerie d’ Art Albert Bourgeois, 25 rue de la Caserne, 35000 Fougères
02 23 51 35 37



Variations
sur un thème

Adam Basanta

Exposition au Bon Accueil du 19 janvier au 25 février 2018
Exposition ouverte du jeudi au samedi de 14h00 à 18h00
Le dimanche de 15h00 à 18h00
Entrée libre et gratuite (tout public)
Vernissage jeudi 18 janvier à partir de 18h30


Cette première exposition personnelle en France de l’artiste canadien Adam Basanta propose de découvrir une sélection d’installations visuelles et sonores basées sur des dispositifs techniques représentatifs de l’ère de la reproductibilité technique du son: enregistreur, microphone, haut-parleur. Le temps de l’exposition, voix se répétant à l’infini, chuintements et cliquetis, sons aériens composent une évocation aurale teintée de mélancolie de la société des médias basée sur l’enregistrement la reproduction et l’amplification de messages (sonores).

Ses oeuvres ont été présentées en Amérique du nord et en Europe, et lui ont valu les prix Ars Electronica 2013 (mention honorable, catégorie «art hybride») et Edith-Russ-Haus pour les artistes émergents 2014. Adam Basanta vit et travaille à Montréal.
Source : http://www.smcq.qc.ca

This first solo show in France by Canadian artist Adam Basanta proposes to discover a selection of visual and sound installations based on technical devices representative of the era of the technical reproducibility of sound: recorder, microphone and speaker. Voice repeated endlessly, hissing and rattling, feedbacks will compose a melancholic aural evocation of the society of the media based on recording the reproduction and amplification of (sound) messages.

Adam Basanta (b. 1985) is a Montreal-based sound artist, composer, and performer of experimental music. His work traverses sound installations, experimental electronic and chamber music composition, site-specific interventions, and laptop performance. Across disciplines and media, he interrogates intersections between conceptual and sensorial dimensions of listening, the materiality of technological apparatus, and the instabilities of instrumentality.