SAISON 2017-2018


Capharnaüm

Octave Courtin

Exposition personnelle au Bon Accueil du 8 juin au 22 juillet 2018
Vernissage jeudi 7 juin à partir de 18h30(Performance sonore à confirmer)


Dans une démarche prospective, chaque été Le Bon Accueil propose de découvrir le travail d’un artiste prometteur.
Les installation sonores dérivées d’instruments de musiques générant des drones, et performances de ce jeune diplômé de l’EESAB s’articulent autour de la notion de matérialité et de physicalité du son


SITE WEB OCTAVE COURTIN


Bourdons et mouvements pendulaires from Courtin Octave on Vimeo.



Le Cristal qui Songe*

François et Bernard Baschet, Cécile Beau et Emma Loriaut Clauss, Dominique Blais, Thomas Brun, Julien Discrit et Thomas Dupouy, Guillaume Gouerou, Angélique Lecaille, Julien Nédélec et une sélection de minéraux inspirée du « Poème des pierres précieuses » de Marbode de Rennes.

Commissariat : Damien Simon.
Exposition à Galerie Art & Essai du 15 mai au 14 juin
Vernissage le mardi 15 mai à partir de 18h30


L’exposition s’inspire et emprunte son titre au roman de science-fiction de Theodore Sturgeon, paru en 1950 aux Etats-Unis, dans lequel il est question d’étranges cristaux vivants, provenant d’un autre monde, capables de générer en rêve des êtres organiques.

Le roman puise pour partie dans un imaginaire collectif, un réseau des croyances selon lesquels certaines pierres, cristaux, météorites seraient dotés de vertus ou pouvoirs magiques. Un imaginaire diffus, kaléidoscopique, partagé dans le temps et l’espace par de nombreuses sociétés, qui offre la possibilité de jouer avec l’intertextualité pour convoquer les figures d’Ernst Chladni, Marbode de Rennes ou encore Jack London. Une exposition laissant place à l’imaginaire, conçue un peu à la manière des « trois petits chats », comme un roman à tiroirs ou chaque tiroir aurait un double-fond.


*Une première version de cette exposition a été présentée à la Galerie d’art Albert Bourgeois de Fougères du 20 janvier au 17 mars 2018.

Coproduction : Le Bon Accueil, Galerie Albert Bourgeois, Galerie Art & Essai, avec le soutien du Conseil régional de Bretagne et l’aimable participation de l’Université Rennes 1.



STACK |
FLOCK | STACK

Stephen Cornford

Exposition du 30 mars au 13 mai 2018
ouvert du jeudi au samedi de 14h00 à 18h00
le dimanche de 15h00 à 18h00
Entrée libre et gratuite

Vernissage en présence de l’artiste le jeudi 29 mars à partir de 18h30

L’exposition « STACK | FLOCK | STACK » de l’artiste anglais Stephen Cornford propose une lecture critique de l’idéologie techno-utopique promulguée par l’industrie des nouvelles technologies.

L’exposition « STACK | FLOCK | STACK » de l’artiste anglais Stephen Cornford propose une lecture critique de l’idéologie techno-utopique promulguée par l’industrie des nouvelles technologies et de son économie basée sur l’obsolescence, le cycle d’achat et d’élimination de produits de masse.
A mesure que ces machines tombent en panne, deviennent obsolètes et passent au rebus, elles signent l’échec de la promesse d’un monde nouveau et d’un mode de vie révolutionnaire vendus par l’industrie. En donnant une seconde vie à ces e-déchets Stephen Cornford crée de œuvres contemplatives interrogeant nos habitudes de consommation.

The works in this exhibition both reflect on the cycles of purchase and disposal which sustain the global electronics industry. New technologies – perhaps none more so than those of the current digital era – are sold to us with the promise of a revolutionary new worlds or lifestyles: a techno-utopic imaginary that inevitably fails to materialise. As they fall out of use their physical persistence and widespread availability evidences this failure. By modifying factory-second and end-of-life machines, the works in this exhibition address planned obsolescence and e-waste, re-constituting functional machines as contemplative provocations of our current consumer habits.
SITE WEB STEPHEN CORNFORD


Constant Linear Velocity (2016) from Stephen Cornford on Vimeo.



Transpacifique :
Small Movements

Adam Basanta

le dimanche 21 novembre 12h00
Serre horticole du Site Pier Giorgio Frassati, Rue Fernand Robert, 35000 Rennes
entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

Restauration sur place : Food-truck La Gamelle.

LE FESTIVAL AUTRES MESURES, LE GROUPE ANTOINE DE SAINT-EXUPERY ET LE BON ACCUEIL S’ASSOCIENT A NOUVEAU POUR VOUS PROPOSER UNE SERIE DE CONCERTS MERIDIENS dominicaux.

A l’aide de simples microphones, de haut-parleurs, d’enregistreurs à cassettes et de pots en verre, Adam Basanta crée une musique fragile et délicate constituée d’un assemblage de feedbacks

Les différents éléments disposés sur la table créent une sorte d’écosystème fragile qu’Adam Basanta en manipulant, déplaçant, un de ses composants vient perturber. En réponse à ces modifications, le système génère des feedbcaks que l’artiste contrôle en manipulant micros et haut-parleurs afin d’arriver un nouvel état de stabilité de celui-ci.
Chaque micromouvement va créer un nouveau son, que l’artiste combien aux précédents pour créer des cellules mélodiques, des accords, une musique fragile toujours en mouvement..

« Small Movements » is a sound performance using tuned microphone feedback, modified
amplification techniques, and kinetic elements.Using controlled feedback techniques refined over a series of sound installations
between 2014-2016, this performance is a meditation on the instabilities of soundproduction; the quiet, fragile and delicate phenomena resulting from the intertwining of
sonic technologies.


Adam Basanta – Small Movements (live) from Adam Basanta on Vimeo.


Partenaires : festival Autres Mesures et le Groupe Antoine de Saint-Exupéry.



Le
Cristal
qui songe

Cristal Baschet|Cécile Beau|Dominique Blais|Julien Discrit & Thomas Dupouy|Tomoko Sauvage|Guillaume Gouerou|Angélique Lecaille
Commissariat : Damien Simon

Exposition présentée à la Galerie Albert Bourgeois de Fougères
du 19 janvier au 17 mars 2018
Vernissage en présence des artistes le vendredi 19 janvier à 19h00.
Le vernissage sera précédé d’un concert/performance de l’artiste Tomoko Sauvage à 18h00, salle Anna Helye


Conçue comme une évocation onirique de l’ancienne cristallerie fougeraise, l’exposition « Le cristal qui songe » s’inspire et emprunte son titre au roman de science-fiction de Theodore Sturgeon, paru aux Etats-unis en 1950. Au travers d’une sélection d’oeuvres d’artistes contemporains, l’exposition propose aux visiteurs une déambulation dans ce qui pourrait être autant, le songe translucide des étranges cristaux de Theodore Sturgeon, que celui de l’ancienne cristallerie à jamais endormie.

Inspired by the science-fiction novel by Theodore Sturgeon « The Dreaming Jewels » the exhibition « Le cristal qui songe », through a selection of works by contemporary artists, offers the visitors a wandering in what could be as much, the translucent dream of the strange crystals of Theodore Sturgeon, as that of the former crystal factory forever asleep.


PARTENAIRES : exposition coproduite par Le Bon Accueil (Rennes) et la Galerie d’Art Albert Bourgeois (Fougères) avec le soutien du Conseil régional de Bretagne.
Infirmations/ Réservations :
Galerie d’ Art Albert Bourgeois, 25 rue de la Caserne, 35000 Fougères
02 23 51 35 37



Variations
sur un thème

Adam Basanta

Exposition au Bon Accueil du 19 janvier au 25 février 2018
Exposition ouverte du jeudi au samedi de 14h00 à 18h00
Le dimanche de 15h00 à 18h00
Entrée libre et gratuite (tout public)
Vernissage jeudi 18 janvier à partir de 18h30


Cette première exposition personnelle en France de l’artiste canadien Adam Basanta propose de découvrir une sélection d’installations visuelles et sonores basées sur des dispositifs techniques représentatifs de l’ère de la reproductibilité technique du son: enregistreur, microphone, haut-parleur. Le temps de l’exposition, voix se répétant à l’infini, chuintements et cliquetis, sons aériens composent une évocation aurale teintée de mélancolie de la société des médias basée sur l’enregistrement la reproduction et l’amplification de messages (sonores).

Ses oeuvres ont été présentées en Amérique du nord et en Europe, et lui ont valu les prix Ars Electronica 2013 (mention honorable, catégorie «art hybride») et Edith-Russ-Haus pour les artistes émergents 2014. Adam Basanta vit et travaille à Montréal.
Source : http://www.smcq.qc.ca

This first solo show in France by Canadian artist Adam Basanta proposes to discover a selection of visual and sound installations based on technical devices representative of the era of the technical reproducibility of sound: recorder, microphone and speaker. Voice repeated endlessly, hissing and rattling, feedbacks will compose a melancholic aural evocation of the society of the media based on recording the reproduction and amplification of (sound) messages.

Adam Basanta (b. 1985) is a Montreal-based sound artist, composer, and performer of experimental music. His work traverses sound installations, experimental electronic and chamber music composition, site-specific interventions, and laptop performance. Across disciplines and media, he interrogates intersections between conceptual and sensorial dimensions of listening, the materiality of technological apparatus, and the instabilities of instrumentality.





Kiuaskivi
Sauna chaud, techno froide

Collectif Wonder+invités

Installation présentée à l’Hôtel Pasteur
Ouvert du 17 novembre au 10 décembre 2017
Hôtel Pasteur, 2 place Pasteur, 35000, Rennes.
Du jeudi au dimanche de 15h00 à 19h00 (horaires à confirmer)

Vernissage le 16 novembre à partir de 18h30 avec
BOBBY VAPEUR (Lost Dogs – DJ set) et live de Hendiadys

TOUTES LES SEANCES SONT COMPLETES

Kiuaskivi du collectif Wonder propose au public de venir écouter de la musique écrasé par la chaleur, dans un sauna sonorisé au moyen de transducteurs transformant le bois des parois en membrane de haut-parleur.
Si l’idée de mettre le visiteur en nage tout en écoutant de la musique est une évocation du club et de sa chaleur, de la sueur qui colle aux vêtements après une nuit agitée et chaloupée, l’installation propose également de créer une situation d’écoute spécifique. Kiuaskivi est également un projet évolutif et collaboratif via la musique en proposant à des artistes et musiciens de penser pour ce lieu de détente des bandes-son, dj-set ou concerts pour un public de quatre personnes.

A Rennes, le Collectif Wonder a confié la programmation sonore et musicale du sauna au Bon Accueil qui propose en retour de faire découvrir une sélection de labels et artistes œuvrant dans la musique électronique, ambient, le paysage sonore, avec un focus sur le label rennais et ses artistes, Consternation.

Kiuaskivi, by Collectif Wonder invites the public to come and listen to music crushed by the heat, in a sauna sounded by means of transducers transforming the wood of the walls into a loudspeaker membrane. If the idea of getting the visitor soaked in sweat while listening to music is an evocation of the club and its heat and and of the sweat that sticks to the clothes after a restless night and swaying, the installation also proposes to create a specific listening situation.


INFORMATIONS PRATIQUES

Attention la visite l’exposition consiste à faire un séance de sauna en écoutant de la musique!
Il est impératif d’apporter maillot de bain, serviettes (une pour le banc, une pour se sécher), et eau pour s’hydrater.
Prévoir entre 45 minutes et heure de visite (sauna 15 à 30 minutes plus vestiaire).

Pour plus d’informations sur l’agenda des concerts, performances et événements nous contacter au 09 53 84 45 42


SITES DES ARTISTES ET LABELS PARTICIPANTS
UMOR REX Consternation Dauw KIT Rec Hyle Tapes
Slaapwel Shelter Press
Spring Break Tapes Tapetronic Dinzu Artefacts Machinefabriek
Félicia Atkinson Robin L, Bob V & Vendredi Sacha Gattino El Tiger Comics Group Frédéric Nogray Hendiadys Bertuf
Hendiadys Bertuf Blindspot-Les angles morts Marc Blanchard Rodolphe Alexis


Vague Horizon

Alexandre Joly

du 10 au 25 novembre 2017 au TNB (2ème étage)
accès libre aux horaires d’ouverture du TNB

Vernissage jeudi 9 novembre à partir de 18h30 à l’occasion de la soirée de lancement du festival TNB


Le TNB s’associe au Bon Accueil, lieu dédié aux arts sonores, pour inviter Alexandre Joly à composer une œuvre inédite, un paysage sonore envoûtant.

Une « fresque sonore » habille un mur du TNB. Des haut-parleurs dorés, de la taille d’une hostie, sont aimantés sur des clous et reliés avec du fil de laiton et des cordes de piano en acier. La perception de l’espace est brouillée, d’autant que les sons, entre nappes abstraites, simples vibrations ou bruits insolites, se superposent parfois.

À découvrir également lors de la soirée de lancement du festival TNB :
Projections des oeuvres vidéos « 489 Years » et « Pan mun jom » de Hayoun Kwon dans Le Cube (au TNB). (gratuit)

La soirée se poursuit à 22h30 au Cinéma du TNB avec un Ciné-Concert. Projection de « Vent Moderne », « Matching Numbers », « Mutant Stage #8 » de Xavier Veilhan suivie d’un set musical de Zombie Zombie et Jonathan Fitoussi (payant : 11€)


PARTENAIRES : Le TNB
TNB


Ventorgano

Andreas Trobollowitsch

concert organisé par electroni[k] dans le cadre du festival Maintenant au bon accueil
vendredi 13 octobre à 19h00 et 21hoo
entrée libre et gratuite


Le Ventorgano est un synthétiseur électroacoustique composé de cordes de guitare, de corps résonnants et de ventilateurs modifiés qui permet à son utilisateur de contrôler des éléments micro-rythmiques et des changements subtils dans le spectre harmonique. L’artiste détourne ou bricole lui-même des outils ou des instruments qu’il utilise dans ses installations et lors de performances sonores. Dans son travail, les outils s’élèvent au rang d’instruments et leur fabrication devient un geste artistique, au même titre que leur utilisation.



ventorgano from Andreas Trobollowitsch on Vimeo.


Museum of Peripheral Collections

Graham Dunning (UK)

exposition au Bon Accueil du 29 septembre au 29 octobre 2017
Vernissage en présence de l’artiste le jeudi 28 septembre à partir de 18h30

Ouvert du jeudi au samedi de 14h00 à 18h00 / Le dimanche de 15h00 à 18h00
entrée libre et gratuite


L’exposition « Museum of Peripheral Collections » de l’artiste anglais Graham Dunning explore les liens entre archives personnelles, musées amateurs, accumulation compulsive d’objets de consommation de masse et collections de disques. Une exposition qui célèbre et érige la collection au rang d’acte créatif.
A la frontière du musée insolite, de la chambre d’adolescent garnie de disques et posters, de la « record room » du collectionneur et du home studio, « Museum of Peripheral Collections » propose la visite d’une version imaginée par Graham Dunning de l’un de ces lieux surchargés où se tissent des liens secrets entre boitiers de cassettes, collages en vue d’une future mixtape et objets divers dont seul le voisinage, et parfois l’hybridation, permet de supposer l’existence d’une forme d’affinité. Une invitation à faire en quelque sorte un nouveau « Nouveau Voyage autour de ma chambre ».

Lien : https://grahamdunning.com/