Et il y avait des géants sur la Terre en ces temps-là…

Quentin Montagne

Exposition présentée à la Maison du Tertre (Mont-Dol)
Du 14 au 31 octobre 2020
Ouvert du mercredi au dimanche de 13h00 à 18h00

L’exposition « Et il y avait des géants… » réunit une sélection d’œuvres de Quentin Montagne autour de l’iconographie paléolithique et de ses visions fantasmées.

L’artiste explore les temps antédiluviens au travers une série de dessins et collages inspirée de la faune du Pléistocène et dont les fouilles paléontologiques de Mont-Dol ont révélé des ossements d’animaux de l’époque Moustérienne. À partir de l’observation minutieuse d’ossements paléolithiques conservés dans la collection de zoologie de l’Université de Rennes 1, il présente une série de dessins au stylo Bic issue de la série « Décors d’aquariums ». En contrepoint de cette démarche heuristique, l’artiste explore les représentations de la faune préhistorique au travers une série de collages oscillant entre reconstitutions savantes, fantasmes de paradis perdus et visions terribles d’éruptions volcaniques. Mammouths, tigres à dents de sabre et cerfs megaloceros côtoient dinosaures, ruines et vaisseaux spatiaux dans des paysages où règne l’anachronisme.

Les œuvres de l’exposition sont une exploration fictive de l’ère préhistorique et une évocation de la faune Moustérienne qui se prolongent dans les rues de Mont-Dol, dont l’iconographie a été imaginée avec les élèves de l’école Simon Sirodot.

Production : Le Bon Accueil – arts sonores – / Commune de Mont-Dol
Avec le soutien de la DRAC Bretagne et en collaboration avec la DSDEN 35.

Site internet de Quentin Montagne


MOBILES SONORES

Installation réalisée par les élèves de CM2 de l’école René Guy-Cadou, Tinténiac

Installation présentée dans le cadre des Equinoxes #1 à Saint-Brieuc des Iffs le dimanche 13 octobre 2019
Exposition présentée du 19 au 25 janvier à la médiathèque Les Forges, Tinténiac


L’installation sonore a été réalisée par les élèves de CM2 de l’école René Guy Cadou à Tinténiac, elle se compose de 8 mobiles sonores qui traduisent en notes de musique et formes colorées des poèmes (haïku) écrits par les élèves.

À partir du code couleur inspiré des métallophones, (1 couleur = 1 lettre = 1 note), les élèves ont transposé des lettres en points colorés afin de réaliser une partition musicale graphique. Une partition graphique est une forme de notation musicale qui utilise des symboles et des indications textuelles, et non pas des notes de musique inscrites sur une portée. Ces symboles permettent d’indiquer la manière dont un morceau de musique doit être interprété. À l’instar de compositeurs et musiciens tels que Giorgio Ligeti, John Cage ou encore Steve Roden, les élèves ont réalisés leur propre partition musicale et graphique.
Chaque partition de musique a été jouée sur un métallophone en respectant rigoureusement le système de correspondance couleur/note.

Chaque lettre a été transformée en forme géométrique colorée donnant naissance à un mobile sonore constitué d’autant de formes que de notes de musique. Chaque mobile diffuse sa propre composition sonore grâce à un haut-parleur transducteur. Les 8 compositions sonores sont diffusées en simultané proposant ainsi une installation sonore collective dont les notes se répondent les unes aux autres.

Ce projet a été mené par Le Bon Accueil, lieu d’arts sonores (Rennes) en collaboration avec Artoutaï Productions dans le cadre des Equinoxes#1.

FATA BROMOSA

Les élèves de l’école Simon Sirodot
&
Macula Nigra

Exposition à la Maison du Tertre (Mont-Dol)
Du 8 au 23 juin 2019
Vernissage le vendredi 7 juin à 18h

Dans le cadre de sa résidence de création au Mont-Dol, cette île échouée au milieu des terres, non loin du mont Saint-Michel, Loïc Creff aka Macula Nigra explore ce monticule entouré de mythes et de légendes depuis des siècles, relevant aussi bien du paganisme que des cultes chrétiens. L’artiste s’empare de cette matière mystique et a imaginé des oeuvres évoquant les phénomènes d’apparition de l’image, ainsi que des collages inspirés de cette montagne sacrée.

*Le Fata Bromosa est un mirage dû à la déviation des faisceaux lumineux. Il s’apparente au phénomène de Fata Morgana, et peut produire l’illusion optique d’une montagne flottant dans le ciel.

Loïc Creff aka Macula Nigra a mené des ateliers de pratiques avec les élèves de GS/CP ; CE1-2 et CM1-2 de l’école Simon Sirodot à Mont-Dol. Au programme : sérigraphies anaglyphes 3D et dessins à décoder sur les entrailles fantasmées du mont ; conception d’autels et de monuments en collages en vue d’implanter une basilique sur la montagne ; réalisation de cyanotypes et apparitions fantomatiques autour de la légendaire bataille entre le Diable et Saint-Michel sur le mont.

La résidence de création et les ateliers de pratiques à l’école Simon Sirodot sont soutenus par la commune de Mont-Dol.


Equo-Anguis

Les élèves de CM2 de l’école La Chattière &
6ème du collège Thérèse-Pierre (Fougères)
En collaboration avec Mioshe

Exposition du 19 au 30 juin 2019 à l’église Saint-Sulpice de Fougères
Vernissage le mardi 18 juin à 19h

L’exposition présente une série de 14 retables inspirée de l’iconographie des chimères et des bestiaires médiévaux, elle a été réalisée par les élèves de CM2 et de 6ème C à l’issue d’ateliers de pratiques artistiques menés par l’artiste Antoine Martinet aka Mioshe au sein des classes.

Au programme : découverte de la symbolique des animaux réels et fantastiques du Moyen-Âge à travers les gargouilles et les sculptures cachées dans l’église Saint-Sulpice ; l’ornement ; les enluminures ; la lettrine.
Chaque retable est constituée d’une alcôve accueillant une chimère, l’ensemble propose ainsi un répertoire de 56 figures d’animaux fantastiques.

Ce projet a été porté par Le Bon Accueil en collaboration avec le service de l’architecture et du patrimoine de la ville de Fougères, l’école publique La Chattière et le collège Thérèse-Pierre (Fougères), les Services Départementaux de l’Education Nationale (DSDEN) ; il bénéficie du soutien du Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Bretagne et du Conseil Départemental d’Ille-et-Vilaine.


BIIIP !

IOMAI

Atelier gratuit pour les 8 à 12 ans |Du 9 au 12 avril 2019 | Ludothèque MJC Bréquigny – Rennes

 

BIIIP ! est un atelier qui propose de découvrir l’univers de la Toy Music, de composer et enregistrer une œuvre originale !

Durant quatre après-midis au sein de la ludothèque de la MJC Bréquigny, IOMAI initiera les participants à la création et au bricolage d’univers sonores et musicaux de manière intuitive et spontanée en utilisant un maximum de jouets.

Au menu : improvisation, séquençage, traitement sonore, travail avec la voix dans une démarche ludique, instinctive et décomplexée. L’atmosphère chaleureuse de la ludothèque mettra les musiciens en herbe dans l’ambiance et sera une source d’inspiration inépuisable.

La participation à l’atelier ne demande pas de compétences préalables en musique ou arts plastiques.

Vendredi 12 avril à 18h30 : Un concert ouvert au public aura lieu à l’issue de ce cycle d’ateliers suivi du vernissage de l’exposition proposée par IOMAI à la maison de quartier La Touche (Rennes).

Christophe Campion est musicien et plasticien, il a notamment joué dans les groupes MILS, CHAPI CHAPO & Les petites musiques de pluie, et sorti 5 albums sous le nom de IOMAI. 

SITE WEB IOMAI

Cet atelier s’inscrit dans le cadre d’un projet de résidence en ludothèque coordonné par Le Bon Accueil – lieu d’arts sonores – en partenariat la Maison de Quartier La Touche, La MJC Bréquigny avec le soutien de la DRAC Bretagne et de la Ville de Rennes.



BIIIP!

IOMAI

Ateliers de création visuelle et sonore | 8 à 12 ans
Du 19 au 22 février 2019 | Ludothèque Maison de Quartier La Touche
Exposition du 13 avril au 9 mai présentée par les enfants & IOMAI à la Maison de quartier La Touche


Si tu as toujours rêvé de monter sur roues des bras de poupées, créer des personnages montés sur tentacules, ou bricoler un vaisseau friteuse pour aller en musique jusque sur la planète Globex 72, cet atelier est pour toi!

Durant 4 après-midis, cet atelier ludique propose aux enfants de venir bricoler, détourner, créer à partir de jouets de la ludothèque. L’objectif, imaginer un univers visuel et sonore, loufoque et cosmique, à partir d’un ensemble de collages et constructions, de programmations musicales et captations sonores. IOMAI utilisera les créations de participants pour réaliser une installation visuelle et sonore présentée dans le hall d’exposition de la maison de quartier du 13 avril au 9 mai 2019.
La participation à l’atelier ne demande pas de compétences préalables en musique ou arts plastiques.


SITE WEB IOMAI


Cet atelier s’inscrit dans le cadre d’un projet de résidence en ludothèque coordonné par Le Bon Accueil – lieu d’arts sonores – en partenariat la Maison de Quartier La Touche, La MJC Bréquigny avec le soutien de la DRAC Bretagne et de la Ville de Rennes.



TomBot

Alexandre Berthaud & les élèves de CM1 de l’école Champion de Cicé (Rennes)

Concert avec LESKA & les élèves de CM1-2 le mardi 22 mai 2018 à 18h30 à l’Antipode MJC

La série des Tombot, réalisée par Alexandre Berthaud & les élèves de CM1 de l’école Champion de Cicé, forme un orchestre d’instruments acoustiques et numériques qui communique une musique collective.

Chaque petit robot joue sa propre boucle rythmique. En les superposant entre-elles, les baguettes s’animent pour générer une musique sérielle, dont la phase peut être modifiée par l’intervention de l’humain qui peut désactiver et réactiver les moteurs. Les TomBot ont été réalisés en vue d’être utilisés comme instruments de musique motorisés lors d’un concert avec les élèves de CM1-2 et le duo LESKA à l’Antipode MJC.

Chaque robot muni d’un contrôleur numérique (une carte électronique programmable Arduino), d’un servomoteur connecté à celle-ci, et d’un unique bras attaché au pignon du moteur (impression 3D) venant frapper un tambour.


Projet réalisé en partenariat avec l’Antipode MJC à l’école Champion de Cicé (Rennes). Avec le soutien de la DRAC Bretagne et de la Ville de Rennes, et en collaboration avec les Services Départementaux de l’Education Nationale.


Concert du 22 mai 2018 à l’Antipode MJC avec Alexandre berthaud, LESKA et l’école Champion de Cicé (Rennes) from Bon Accueil on Vimeo.

Réalisation : Aurore Patris

Diffraction

Mael Le Golvan &
Les élèves des écoles de pleine-Fougères, Roz-sur-Couesnon, Saint-Georges de Gréhaigne, La Boussac

Exposition à la Maison des Polders, Roz-sur-Couesnon (35)
Du 2 juin au 31 juillet 2018
Ouvert tous les jours de 10h à 13h et de 14h à 18h
Vernissage le vendredi 1er juin à 18h

« Diffraction » présente une série de photogrammes sonores argentiques réalisés par Mael Le Golvan dans le cadre d’une résidence d’artiste sur le territoire de la baie du Mont Saint-Michel et par les élèves de 6ème du collège François Brune de Pleine-Fougères, ainsi que les des élèves de CM1/2 des écoles de Roz-sur-Couesnon, Pleine-Fougères, La Boussac et Saint-Georges de Gréhaigne.

Mael Le Golvan a mené une série d’ateliers de pratiques au sein d’une classe de 6ème du collège François Brune (Pleine-Fougères) et des ateliers d’initiation au photogramme à destination des classes de CM1/2 des écoles primaires de la communauté de communes Pays de Dol et de la Baie du Mont saint-Michel.

Un atelier-laboratoire a été installé au sein du collège afin d’accueillir les élèves pour mener des expérimentations sonores et photographiques avec l’artiste. Les productions réalisées par les élèves rendent compte du travail mené à partir des bacs à ondes sonores : un papier photosensible immergé dans l’eau ; un haut-parleur fixé sous le bac ; des objets disposés sur le papier collectés par les élèves. D’un coup de flash, les empreintes sonores des fréquences diffusées au travers du haut-parleur sont rendues visibles et créent des ondulations, des formes abstraites mouvantes. L’empreinte des objets vient se superposer aux irrisations crées par les vibrations.

SITE WEB MAEL LE GOLVAN


Avec le soutien de la DRAC Bretagne, du Département d’Ille-et-Vilaine, de la DAAC et de la DSDEN (Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale) dans le cadre d’un dispositif de résidence de création en milieu scolaire.


Bruissement

Résidence de Pascal Pellan à l’école de Saint-Georges de Gréhaigne

Exposition à la Maison des Polders – Roz-sur-Couesnon (35)
du 6 juin au 31 juillet 2015
VERNISSAGE ET CONCERT DE PASCAL PELLAN AVEC LES ELEVES DE SAINT-GEORGES DE GREHAIGNE
LE VENDREDI 5 JUIN À PARTIR DE 18H30

pellan-web
L’exposition « Bruissement » proposera de découvrir l’installation sonore et cinétique réalisée par Pascal Pellan à l’issue de sa résidence sur le territoire de la Baie du Mont Saint-Michel. Offrant un point de vue remarquable, la baie embrasse un paysage varié et ouvert sur lequel le vent glisse généreusement. Inspiré par les moulins d’antan et les éoliennes d’aujourd’hui, l’artiste nous propose une œuvre composée de petits moulins utilisant le vent comme source d’énergie.

Dans le cadre de sa résidence à l’école de Saint-Georges de Gréhaigne, Pascal Pellan mené des ateliers de pratiques sonores avec une classe-support de CM1-2, les élèves ont réalisés des moulins sonore transformés en instruments de musique lors d’un concert avec l’artiste le soir du vernissage.







PARTENAIRES
Ce projet est coordonné en partenariat avec la DRAC Bretagne, la DSDEN,la Communauté de communes Baie du Mont-Saint-Michel, l’école publique de Saint Georges de Gréhaigne.

L’oeuvre « Bruissement », a été coproduite par Le Bon Accueil et la Communauté de communes Baie du Mont Saint-Michel.

Phonoscape

Ecole La Roche des Grées (Messac)

Installation sonore présentée durant le nuit des musées
Musée des Beaux-arts de Rennes.

Samedi 16 mai 2015 de 20h à minuit

NDM-MBA
HENNISSEMENTS DE CHEVAUX ECUMANTS, TONNERRE GRONDANT DANS LE LOINTAIN, PLAINTES ET CRAQUEMENTS DU BOIS VIENDRONT PROLONGER LES OEUVRES DU PEINTRE DU 18EME SIECLE FRANCESCO CASANOVA GRACE A UN DISPOSITIF SONORE IMAGINE AVEC LA CLASSE DE CM1 DE L’ECOLE PUBLIQUE DE MESSAC.

En prolongement du projet européen The City Rings avec le Bon Accueil, l’école publique de Messac (classe de CM1) a mené des ateliers autour du paysage sonore à partir de l’oeuvre picturale de Francesco Casanova (Londres, 1727 – Brühl, 1802). Les 22 élèves ont réalisé leur propre création sonore favorisant ainsi une nouvelle approche de la peinture : laissez-vous porter par les blong, fschhh, hiii hiii, wouuuh, craac, bêê, plic ploc…