ACTUALITÉS


Machines Pneumatiques

Dominique Blais
Michele Spanghero

Exposition présentée En partenariat avec la Galerie Quinconce
à La Chapelle saint-Joseph de Montfort-sur-Meu.
du 17 septembre au 10octobre 2021
horaires d’ouverture et vernissage a venir


L’exposition « Machines Pneumatiques » propose de réinvestir la chapelle saint-Joseph de Montfort-sur-Meu en la dotant, d’un orgue mécanique alimenté par un respirateur artificiel et d’un retable contemporain noir et doré rappelant autant les cieux que l’infini sidéral.
Les deux œuvres, présentées dans ce cadre solennelle, créent une atmosphère méditative et allient les questions de la technicisation de la santé, de la prolongation de la vie artificiellement par des machines, de la part d’invisible et de mystère qui nimbe la vie et d’un possible au-delà.

The exhibition « Pneumatic Machines » proposes to reinvest the Saint-Joseph chapel at Montfort-sur-Meu, by equipping it with a mechanical organ powered by a medical ventilator, and a black and gold altarpiece reminiscent of both the heavens and the sidereal. Presented in this solemn atmosphere, both works create a meditative mood, and combine the questions of technologization of healthcare, of artificial prolongation of life by machines, of the part of invisible and mystery that halos life and of a possible beyond.

Site web Michele Spanghero
Site web Dominique Blais
DOSSIER DE PRESSE



COMMISSARIAT ET PRODUCTION : Le Bon Accueil et Galerie Quinconce
AVEC le soutien de la Ville de MOntfort-sur-Meu


Electric Pyre

Les Frères Ripoulain

Les Ateliers du Vent – Rennes
Dans le cadre de l’exposition « Les Langues de feux »
Du 2 juillet au 1er août 2021
Vernissage le vendredi 2 juillet à partir de 18h00 en présence des artistes

Ouvert jeudi 14h-22h / vendredi, samedi, dimanche 14h-19h
Gratuit




Dans le cadre de l’exposition collective Les langues de feux, Le Bon Accueil_Reverb présente et produit la nouvelle installation sonore et lumineuse « Electric Pyre » des Frères Ripoulain (Mathieu Tremblin & David Renault). L’oeuvre est une réactualisation du bûcher païen transformée ici en bûcher froid électrique et cyberpunk.

Informations pratiques :
Les Ateliers du Vent
59 rue Alexandre Duval 35000 Rennes
Entrée libre et gratuite

Horaires : jeudi 14h-22h / vendredi, samedi, dimanche 14h-19h

Site web Les Frères Ripoulain
Site web Les Ateliers du Vent





Photos : Mathieu Tremblin

Conception et production : Les frères Ripoulain / le Bon Accueil – Reverb
L’exposition « Les langues de feux » est un projet co-organisé par Les Ateliers du Vent, Capsule Galerie, La Collective, Le Vivarium et Le Bon Accueil
Exposition présentée dans le cadre de Exporama – Rennes 2021


The Ripple Effect :
Kokin (…) Slendro

Julien Grossmann

Orangerie Est du Thabor – Rennes
Exposition du 8 au 30 juillet 2021
Ouverture en présence de Julien Grossmann le vendredi 8 juillet de 14h00 à 18h30

Ouvert tous les jours de 14h00 à 19h00
Gratuit




L’installation sonore Kokin (…) Slendro concentre les thèmes majeurs qui parcourent le travail de Julien Grossmann nourri par l’ethnomusicologie et les relations entre musique, pouvoir et identité.

L’oeuvre composée de six dioramas sonores rotatifs nous propose de parcourir le monde au travers de six échelles musicales représentées chacune par une petite île posée au centre d’un disque vinyle. Sur les six disques, six compositions musicales différentes de l’artiste jouées au synthétiseur reprenant une des six gammes musicales et le timbre d’un instrument traditionnel. Se jouant de notre perception et de nos représentations, l’artiste utilise la musique comme marqueur géographique, sans qu’il n’y ait de concordance réelle entre le paysage insulaire et la musique qui l’accompagne. Au travers cet exotisme sonore et visuel du diorama, c’est notre relation à l’imaginaire des lointains, lui-même colonisé par l’héritage colonial, que nous propose d’explorer Julien Grossmann.

The sound installation “Kokin (…) Slendro gahter” the main issues that run through Julien Grossmann’s works feed by ethnomusicology and the relationships between music, power and identity.

The artwork, six rotating sound dioramas, invites us to travel the world through the six main musical scales, each represented by a small island placed at the center of a vinyl record. On the six LPS, six different musical pieces composed and played by the artist on a synthesizer taking up one of the six musical scales and the tone of a traditional instrument. Each instrument piece is not in real concordance with landscape it is presented with. Julien Grossmann uses here music as a cultural landmark, a geographical marker. Through this sound and visual dioramas the artist plays with our perceptions and representations of the faraway, what is exotic. An imaginary itself colonized by the colonial heritage, that Julien Grossmann offers us to explore.

Site web Julien Grossmann
Dossier de Presse