ACTUALITÉS


Les Phonotons

Alexandre Berthaud & Bruno Kervern

Concert le jeudi 27 juin à 18h30
La Maison Bleue (123 bd de Verdun – 35000 Rennes)
Entrée libre et gratuite (dans la limite des places disponibles)



Les Phonotons sont des objets technologiques, mi-sculptures, mi-instruments de musique, avec lesquels Alexandre Berthaud et Bruno Kervern (Mille au Carré) interagissent.
Ils créent des objets insolites programmés, des automates graphiques, sonores, cinétiques qui interrogent avec sensibilité et poésie notre rapport à la technologie et son impact dans notre quotidien. Lors de performances, la musique electro-ambient et les paysages abstraits qu’ils génèrent avec leurs instruments, suggèrent un voyage propre à l’imagination de chacun.

Paysages mécatroniques
Les élèves de CM1/2 de l’école Joseph Lotte (Rennes)
Sculptures sonores et électroniques visibles uniquement le jeudi 27 juin à partir de 18h30

Les élèves de CM1/2 de l’école publique Joseph Lotte présenteront leurs sculptures graphiques et sonores réalisées avec Alexandre Berthaud & Bruno Kervern. Les paysages mécatroniques est une œuvre collective qui mélange dessins, sons, électronique, programmation et compose un paysage singulier entre science-fiction et architectures imaginaires.

Production : Le Bon Accueil REVERB
Partenaires : école Joseph Lotte ; APE Lotte ; La Maison Bleue, maison de quartier Nord Saint-Martin

Cet événement est présenté dans le cadre d’un jumelage artistique et culturel entre Le Bon Accueil REVERB & l’école publique Joseph Lotte soutenu par la DRAC Bretagne, la Ville de Rennes, la DRAEAC-Bretagne, et l’APE Lotte.

Visuel : © L’Aparté
Mille au Carré, Les Phonotons, 2024


Danses des étoiles

Iomai & Bertùf

Concert le mercredi 19 juin à 19h00
Les Ptits Bateaux- Rennes
48 Canal Saint-Martin 35000 Rennes
Gratuit

Sortie du vinyle 45T « Danses des étoiles » réalisé par IOMAI avec les jeunes des foyers Ti Degemer & Le Pavillon (Rennes)


Après deux semaines de création musicale avec les jeunes résidents des foyers Ti Degemer & Le Pavillon ainsi que la publication d’un vinyle 45T, IOMAI propose une performance sonore basée sur les quelques disques qui ont été utilisés pour réaliser les différentes parties instrumentales du 45t. Il sera accompagné de Bertùf, avec qui il jouait autrefois au sein du collectif electronica MILS.

Site de IOMAI

Ecouter l’album Danses des étoiles – IOMAI & les jeunes du foyer Ti Degemer

DANSES DES ETOILES est une création musicale composée de boucles et échantillons tirés de disques vinyle édités entre 1956 et 1981, et de chant.

Platine, looper, sampler : Enzo & IOMAI
Textes et chant : Clara
Mixage : IOMAI
Mastering : Bertùf
Visuel en risographie : Enzo, à l’Edulab Pasteur

L’événement est proposé dans le cadre d’une résidence de IOMAI aux foyer Ti Degemer & Le Pavillon (Rennes) soutenue par la DRAC Bretagne et la Ville de Rennes.

Partenaires : Foyers Ti Degemer & Le Pavillon (ARASS) ; Les Ptits Bateaux – Rennes ; edulab Pasteur


A true story

Estelle Chaigne

Exposition du 15 juin au 7 juillet 2024
Maison du tertre, Le Haut du tertre, 35120 Mont-Dol

Ouvert du mercredi au dimanche de 13h00 à 18h00
Entrée libre et gratuite

Vernissage en présence de l’artiste le vendredi 14 juin à 18h00
Réalisation de portraits spirites par les élèves de l’école Simon Sirodot le soir du vernissage




« Nous attendrons qu’ils meurent de vieillesse,
et après, nous dirons tout »*

Autant inspirée par l’essai d’Arthur Conan Doyle sur les fées dites de Cottingley que par les récits hantés des enfants de Mont-Dol, cette exposition présente une série de photographies réalisées avec les élèves de l’école Simon Sirodot. Apparitions ectoplasmiques, auras et fées qui peuplent les portraits des enfants ont été réalisées en reprenant les trucages de la photo spirite et le technique de la stéréophotographie.

L’exposition A true story a été construite sous forme d’enquête du paranormal, sur des phénomènes inexpliqués qui se seraient déroulés autour et sur le mont en s’appuyant sur les récits de hantises racontés par les enfants.
Elle nous ramène au cœur du 19ème siècle, période durant laquelle la science et la technique côtoyaient l’occulte ; au temps du stéréoscope, des cousines E. Wright et F. Griffith qui se sont prises en photos en compagnie de fées. En reprenant la technique de la stéréoscopie, l’artiste met en avant l’idée d’image fantôme, de la création d’une troisième image à partir de deux images : « On sait que c’est une image du réel mais, paradoxalement on se retrouve face à la vision hallucinatoire ou fantomatique qu’elle propose. »

*Sir Arthur Connan Doyle, The Coming of the Fairies, 1922.

Site d’Estelle Chaigne

Commissariat et production : Le Bon Accueil REVERB
Avec le soutien de la commune de Mont-Dol.
Résidence en milieu scolaire soutenue par la DRAC Bretagne et la commune de Mont-Dol en partenariat avec la DSDEN 35.


Le Champ des possibles

Vincent Mauger

8 juin au 1er septembre 2024
Visible tous les jours de 7h30 à 20h30
Sculpture monumentale présentée au parc du Thabor (Carré Duguesclin)
Vernissage le vendredi 7 juin à partir de 18h30 en présence de l’artiste

Avec cette nouvelle sculpture monumentale composée de plusieurs tonnes de briques en terre cuite, Vincent Mauger continue d’explorer le potentiel sculptural et graphique des matériaux de construction. L’œuvre semble une incursion dans le parc d’un objet tout droit échappé des espaces numériques d’ingénierie 3D venue se poser momentanément dans un écrin de verdure.

With this new monumental sculpture composed of several tons of terracotta bricks, Vincent Mauger carry on his exploration of the sculptural and graphic potential of building materials. The sculpture, resting on the “bowling green” of the park, seems a foray into the park of an object coming straight out from the digital spaces of 3D engineering.

Site de Vincent Mauger

Commissariat et production : Le Bon Accueil REVERB | Lycée polyvalent Pierre Mendes France

Cette nouvelle sculpture de Vincent Mauger a été créée en coopération avec les enseignants et élèves de la section gros œuvre du Lycée polyvalent Pierre Mendès France à Rennes, dans le cadre d’une résidence de l’artiste.

Ce projet a reçu le soutien de la Drac Bretagne, de la Région Bretagne via le diapositif Karta, du Pass Culture, et de la Ville de Rennes dans le cadre d’Exporama, ainsi que de Bouyer Leroux en don de matériaux qui constituent la sculpture.