Anamorphone

Charlotte Charbonnel

Exposition du 25 avril au 24 mai 2014.

Vernissage le jeudi 24 avril 2014 à partir de 18h30.


ANAMORPHONE S’INSPIRE DE L’UNIVERS TECHNIQUE ET SURANNÉ ENVELOPPANT LES DIVERS APPAREILS ET INSTRUMENTS CONSERVÉS AU CPHR (CONSERVATOIRE DU PATRIMOINE HOSPITALIER DE RENNES) DANS LEQUEL L’ARTISTE A PU SÉJOURNER LORS DE SA RÉSIDENCE DURANT L’HIVER 2014.
Un univers en parfaite adéquation avec l’esthétique rétrofuturiste et instrumentale développée par Charlotte Charbonnel dans ses précédentes œuvres. L’exposition présentera notamment une nouvelle installation composée de plusieurs dizaines de petits haut-parleurs placés dans de la verrerie médicale et des œuvres graphiques inspirées des plaques histologiques et tampon encreurs représentant des organes conservés dans cette collection.

Anamorphone s’inscrit dans une série d’expositions et de résidences dédiées au patrimoine scientifique et technique. Ce projet vise à la fois à la valorisation et la diffusion d’un patrimoine méconnu, mais également à tracer une histoire des arts sonores par le biais de l’histoire des sciences et techniques. Une approche se focalisant sur l’instrumentation qui aurait permis un tournant perceptif donnant au son une certaine physicalité.
Dans cette perspective l’hôpital et les cabinets médicaux ont joué un rôle essentiel avec les techniques d’auscultation et le développement du stéthoscope par le quimpérois René Laennec.
VUES DE L’EXPOSITION « ANAMORPHONE ».
Production LE BON ACCUEIL, 2014.


BIOGRAPHIE DE L’ARTISTE
Charlotte Charbonnel (1980-) vit et travaille à Paris.
Charlotte Charbonnel est diplômée des Beaux-Arts de Tours et de l’École nationale supérieure des arts décoratifs (Paris). Elle a récemment exposé son travail à la Maréchalerie de Versailles, à la Verrière Hermès de Bruxelles, au Musée Réattu en Arles, à la Gaité Lyrique et au Palais de Tokyo à Paris.
Son travail fait ouvertement référence à l’empirisme et l’expérimentation scientifique. L’utilisation du verre et du métal, de fluides, de formes sphériques et paraboliques renvoient d’ailleurs à un univers oscillant entre rétrofuturisme et parasciences. Ses installations, souvent des dispositifs techniques fonctionnels en mouvement ou fait pour être actionnées, donnent la part belle à l’objet. La vibration sonore vient matérialiser et rendre perceptibles dans ses dispositifs des jeux de forces et de tension.

«Les phénomènes naturels et physiques sont souvent les points de départ et l’inspiration de mes recherches. Partir de désirs qui se transforment en défis comme: capturer un nuage, donner corps à l’immatériel, ou encore renouveler une perception du monde. J’essaie de trouver les moyens de faire exister ces envies en allant explorer dans différents domaines de la science comme la météorologie, l’acoustique, la sismologie.
Je propose ces découvertes sous forme d’installations, mêlant la sculpture, le son et la vidéo. Elles sont souvent expérimentales et parfois évolutives, et selon l’environnement dans lesquel elles s’inscrivent, des facteurs imprévus peuvent influencer leurs développements.
L’expérimentation m’intéresse pour cette part d’incontrôlable, d’imprévu et de surprise. Je cherche à laisser ouvertes les formes que je propose, afin d’en avoir plusieurs niveaux de lecture et de pouvoir se les approprier.»

Charlotte Charbonnel

PRÉCÉDENTES EXPOSITIONS DÉDIÉES AU PATRIMOINE SCIENTIFIQUE :
Pierre-Laurent Cassière, Acoustic Shadows , Aernoudt Jacobs, Cause and Nature of Sound, Artificiel, 7,83HZ.

REMERCIEMENTS : L’association du CPHR pour son accueil et particulièrement madame Annic’k Le Mescam.

PARTENAIRES :

Bivouac sur la lune

Collectif VLAN (FR)

Exposition du 3 au 20 octobre 2013 au Bon Accueil

Vernissage le Mercredi 2 octobre à partir de 18h30

« BIVOUAC SUR LA LUNE » EST LE PENDANT DE L’EXPOSITION « CATACLYSME » PRESENTEE EN DECEMBRE 2012. CETTE NOUVELLE EXPOSITION PROPOSE D’ENVISAGER, REVER UN AUTRE MONDE QUI FERAIT SUITE A LA DESTRUCTION DU PRECEDENT.

Collectif VLAN
Rassemblant des designers, plasticiens et scénographes issus de l’EESAB-Site de Rennes, le collectif VLAN confronte les différentes pratiques, différents médiums sur une idée commune. Produisant collectivement des expositions, ils présentent images, installations, objets design et vidéos, où l’imaginaire est omniprésent.


Accédez au site du Collectif VLAN

VUES DE L’EXPOSITION:

Soft Hypnosis

Alexandre Joly (CH)

Exposition au Bon Accueil du 8 novembre au 14 décembre 2013.

Vernissage le 7 novembre à partir de 18h30 au Bon Accueil.


APRES PE LANG ET ZIMOUN EN 2008, LE BON ACCUEIL EXPLORE DE NOUVEAU LA RICHESSE ARTISTIQUE SUISSE ET VOUS PROPOSE DE DECOUVRIR LE TRAVAIL DE CET ARTISTE GENEVOIS ENCORE TROP PEU CONNU EN FRANCE.
SES INSTALLATIONS, TOUJOURS POETIQUES, PARFOIS BURLESQUES, NE SONT A MANQUER SOUS AUCUN PRETEXTE.

Né en 1977, Alexandre Joly vit et travail à Genève (CH) où il a étudié le design industriel et les Beaux-arts.
A la fois graphiques et sonores et faisant souvent référence au monde animal, à l’instar de « Fish Skin » grande fresque de piézos cablés reprenant un motif en écaille de poisson, les installations d’Alexandre Joly allient perception synesthésique et volumes ornementaux.
Son travail, influencé par la pièce « I am sitting in a Room » d’Alvin Lucier, se caractérise par l’utilisation de matériaux pauvres au service d’oeuvres flirtant avec l’onirisme. Souvenirs personnels d’enfance liées aux machines sonores et carnets de voyages sont autant de sources d’inspiration de cet artiste.


VUES DE L’EXPOSITION, LE BON ACCUEIL, 2014.


Télécharger le Dossier de presse de l’exposition « Soft Hypnosis »

Accédez au site de Alexandre Joly

PARTENAIRES


VIDÉOS ET INTERVIEWS D’EXPOSITIONS PRÉCÉDENTES:


Alexandre Joly from Tobias Buehler on Vimeo.

TRAMES 001 ALEXANDRE JOLY from Joly Alexandre on Vimeo.


Alexandre Joly at Galerie Römerapotheke, Zürich par vernissagetv

Instrumentation

Peter Flemming (CA)

Exposition à la chapelle Saint-Joseph (Montfort-sur-Meu)
Exposition du 23 octobre au 8 novembre
Ouvert du mardi au samedi de 14h00 à 18h00
Entrée libre et gratuite

Vernissage le 22 octobre à Montfort-sur-Meu, précédé du concert de Pascal Pellan à l’avant scène à 19h00.


PETER FLEMMING (CA) ET PASCAL PELLAN (FR) ONT EN COMMUN LE GOUT POUR CETTE ACTIVITÉ LE PLUS SOUVENT PRATIQUÉE LE DIMANCHE: LE BRICOLAGE. AVEC DES MOYENS DE FORTUNE, ILS FABRIQUENT, COMBINENT, ASSEMBLENT DES MACHINES ARTISANALES, PARFOIS BANCALES, QUI, UNE FOIS MISES EN MOUVEMENT, TISSENT DES UNIVERS SONORES POÉTIQUES ET NARRATIFS.

Mêlant le fait main à la technologie, l’artiste Peter Flemming invente des machines cinétiques évoquant l’art populaire des automates et de la musique mécanique. Pascal Pellan ne sera pas en reste avec ses O.U.F.D. (Objets usuels, fabriqués, détournés) qu’il met en scène lors de ses concerts.

Peter Flemming
Actif depuis un dizaine d’années, cet artiste canadien a notamment exposé ses œuvres au Etats-Unis, Canada, Norvège, Portugal, Italie, Slovénie… Peter Flemming considère que son travail est l’équivalent électromécanique de la nouvelle en littérature. Boulons, vis et dispositifs électroniques faits sur mesure tiennent lieu de mots, phrases et paragraphes qui serviront son récit mécanique.
Parallèlement à son activité d’artiste Peter Flemming enseigne l’électronique à l’Université Concordia de MOntréal, il est également membre du Dorkbot : Montréal.

VUES DE L’EXPOSITION (Photos : Christine Swintak), Montfort-Sur-Meu, 2013:

Télécharger le Dossier de presse de l’exposition « Instrumentation »

Accédez au site de Peter Flemming

PARTENAIRES :
Exposition et concerts coproduits avec la Ville de Montfort-sur-Meu et l’Apaté Lieu d’Art contemporaine du pays de Montfort ainsi qu’ Arts-Vivants en Ille-et-Vilaine.

Openbaar Kabaal / The Beaters

Thomas Rutgers & Jitske Blom (NL)

« Openbaar Kabaal »

Concert de rue impromptu, entre le 15 et le 20 octobre à Rennes.

« The Beaters »

Exposition du 16 au 25 octobre 2013 à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Bretagne

Vernissage le Mercredi 16 octobre à 12h30

PREMIERE VENUE EN FRANCE DE CE JEUNE DUO NEERLANDAIS ALLIANT DESIGN, MUSIQUE ET TECHNOLOGIE.
IlS PRESENTERONT LEUR PERFORMANCE SONORE « OPENBAAR KABAAL » UTILISANT LE MOBILIER URBAIN COMME INSTRUMENT AINSI QUE LA VERSION INSTALLEE DE CETTE PERFORMANCE A L’ENSAB.

Thomas Rutgers (NL) est artiste compositeur né en 1983. Il a étudié la composition à l’école d’arts d’Utrecht. Son travail se décline sous forme d’installations et de performances alliant musique et technologie.

Jitkse Blom (NL) est artiste designer née en 1983. Diplômée de l’académie de design de Eindhoven, elle développe un travail croisant de multiples disciplines et techniques au service d’installations proposant au public de voir, entendre et utiliser son environnement proche de manière renouvelée.


VUES CONCERTS OPENBAAR KABAAL, RENNES, 2013.
VUES DE L’EXPOSITION (Photos Maïa Cordier), ENSAB RENNES, 2013.
Production : RESONANCE – INTRO IN SITU (NL).

Télécharger le Dossier de presse de l’exposition « Openbaar Kabaal / The Beaters »

Accédez au site de Thomas Rutgers

Accédez au site de Jitske Blom

 
PARTENAIRES :
« Openbaar Kabaal » : sur une proposition du Bon Accueil dans le cadre de la saison de La Criée « Courir les rues » et en partenariat avec l’association Electroni[k].

« The Beaters » : Installation produite par Intro In-situ (NL) dans le cadre de Resonance : A European Sound Art Network. Installation sonore présentée à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Bretagne (Rennes).